Rechercher

On se connait ?


Mais qui est Jocelyne Rocher ? Suite de cette rubrique qui souhaite donner la parole aux professionnels et bénévoles qui donnent du temps pour que vive le Crescent. Comment ils ont découvert le jazz, quel type de musique préfèrent-ils, pourquoi se sont-ils engagés dans le fonctionnement du club, quelles sont leurs idées pour l’avenir ?

L’idée est aussi de mieux se connaitre au sein de l’équipe et de la faire découvrir à ceux qui viennent au club. Cette rubrique à périodicité variable est ouverte à tous, n’hésitez pas à vous faire connaitre et à vous exprimer.


Propos recueillis par Marc Bonnetain

jocelyne rocher

bénévoleS du Crescent

Jocelyne Rocher plus connue sous le diminutif de Joce est le sourire des bénévoles du Crescent. Toujours de bonne humeur, adaptable à toutes les taches elle est prête à occuper tous les postes aux concerts au club et au festival avec un dynamisme qui ravit. Elle attaque sa septième année de bénévolat.


« Je suis née en 1952 à Mâcon, explique-t-elle, j'ai vécu à Digoin jusqu'en 1968 puis avec ma mère qui avait travaillé toute sa vie en usine et a terminé comme assistante maternelle, nous sommes revenus à Mâcon. J'ai été scolarisée à l'Ecole Jeanne d'Arc puis au Collège Technique, devenu Lycée Cassin, où j'ai obtenu en 3 ans un BEP sténo dactylo correspondancière ».


Un dynamisme professionnel

« J'ai commencé à travailler pendant les vacances scolaires puis j’ai occupé plusieurs emplois : Cabinet d'assurances (Monnier Ass.), magasin Cizaire Electro ménager, « le 71 » journal gratuit, Caisse de Congés payés du Bâtiment, le Journal de Saône-et-Loire en soirée. En 1976, j'ai intégré la fonction publique territoriale dans différents services de la mairie de Mâcon (mécanographie, urbanisme, Bureau d'Aide Sociale, Direction Générale, etc ...) Pour gravir les échelons, j'ai passé avec succès quelques concours jusqu’à ma retraite le 1er janvier 2017 »

« Mariée en 1971, j’ai divorcée en 1986, poursuit-elle, J'ai deux filles, Bettyna née en 1972 qui occupe un emploi au Domaine de Rochebin (vignoble) à Péronne, Dorothée née en 1981, infirmière en réanimation pédiatrique à l'Hôpital Lenval à Nice. Elle a eu un petit-fils, Arthur, né en 2002 qui étudie le droit à l'Université Jean Moulin - Lyon 3 à Bourg-en-Bresse »

En matière de loisirs Joce qui habite Replonges s’intéresse à beaucoup d’activités : marche à pieds, randonnée, vélo, « Je fais aussi du sport à La Palestre à Saint-Laurent-sur-Saône. j'aime le cinéma, le théâtre, les concerts, les sorties entre amis (es). Les recevoir chez moi pour prendre l'apéritif ou dîner est un plaisir »


Découverte du Crescent rue Rambuteau

« J'ai découvert le Crescent comme spectatrice lorsqu'il était encore rue Rambuteau, se souvient Joce. Puis, toujours comme spectatrice, je l’ai suivi quand il a intégré le nouveau lieu place Saint-Pierre en 2014. A cette époque je souhaitais faire du bénévolat mais je ne savais pas encore dans quel domaine. C'est lors d'un concert de Jazz Manouche d'avril 2015 que j'ai eu envie d'intégrer l'équipe de bénévoles du Club, Mon neveu Fabien et Florence, m’avaient un peu poussée en ce sens. L'idée a fait son chemin et j'ai commencé en 2016, apportant mon aide sur différents postes au sein du club : bar, confection d’assiettes, billetterie et également dans les concerts en extérieur (Maison du Grand Site à Solutré, Festival sur l'Esplanade). J'ai beaucoup apprécié ces soirées musicales. Je ne suis pas spécialiste de jazz mais je sais ce que j'aime. Cette nouvelle activité m'a permis et me permet encore de découvrir d'excellents groupes et de faire de belles rencontres. Je me suis fait des copains et des copines, des gens intéressants que je voie aussi hors du club.

En matière de musique j’ai aussi un goût prononcé pour la variété. Je citerai Benjamin Biolay, Imany, Terrenoire, Eddy de Preto,, Yseult, Dire Strait, Beth Dito, Bernard Lavilliers...» Pendant longtemps je suis allée à des concerts dans les grandes salles, notamment à Lyon. Et, dernier point, j’ai une passion pour le « Lac des cygnes » chaque fois que le ballet est programmé dans une salle, j’y vais !




39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout