Rechercher

On se connait ?


Mais qui est An’sø Bourdon ? Suite de cette nouvelle rubrique qui souhaite donner la parole aux professionnels et bénévoles qui donnent du temps pour que vive le Crescent. Comment ils ont découvert le jazz, quel type de musique préfèrent-ils, pourquoi se sont-ils engagés dans le fonctionnement du club, quelles sont leurs idées pour l’avenir ?

L’idée est aussi de mieux se connaitre au sein de l’équipe et de la faire découvrir à ceux qui viennent au club. Cette rubrique à périodicité variable est ouverte à tous, n’hésitez pas à vous faire connaitre et à vous exprimer.


Propos recueillis par Marc Bonnetain

An’sø Bourdon

bénévole du Crescent

Surgie il y a deux ans au Crescent, Anne-Sophie Bourdon plus connue sous le nom de Anne-So (merci de l’appeler désormais An'sø) symbolise ce souffle de fraicheur, de bonne humeur qui a envahi le club avec des bénévoles heureuses et heureux de consacrer du temps à la défense de la musique.


Je suis née en 1986 à Mâcon, après trois années passés à Lyon pour mes études de professeur des écoles je suis revenue dans ma région d’origine et j’enseigne actuellement auprès d’élèves en situation de handicap au collège Jean Rostand d’Arbent près d’Oyonnax.

J’habite presque au bout du monde, à Saint-Cyr-sur-Menthon, de l’autre côté de la Saône. Je suis en couple et j’ai deux filles de 7 et 12 ans.


La musique fait partie de ma vie depuis que je suis toute petite, assure An'sø, mes parents en écoutaient constamment à la maison et ils m’ont fait découvrir tout un tas de styles musicaux. Je ne passe pas une journée sans en écouter ! Ado je me suis essayée à la guitare, et je compte reprendre des cours dès que mon emploi du temps me le permettra ! Je suis ouverte à de nombreux styles musicaux, pop, rock, musique classique… Avant de devenir bénévole au Crescent, je ne connaissais pas vraiment le jazz. Grace aux différentes soirées auxquelles j’ai participé j’ai pu découvrir la musicalité particulière de ce style musical et toute la chaleur humaine et l’énergie qui s’en dégage.


C’est une rencontre avec Mister Gillius (Gilles Basquin pour les intimes) qui était l’intervenant musical dans l’école maternelle où j’enseignais qui m’a incité à devenir bénévole. Il m’a parlé du Crescent dont il faisait partie et m’a proposé de rejoindre l’équipe. L’idée m’a plu, je suis venue la rencontrer et j’ai tout de suite eu envie de partager ces moments avec elle pour permettre aux gens de venir écouter de la musique dans ce si beau cadre qui nous est offert.

J’aime particulièrement l’ambiance qui règne au Crescent ! Dès le début j’ai eu l’impression de connaitre chacun de ses membres, de faire partie d’une famille. Il existe une bienveillance entre nous et des moments de rigolade, notamment lors des temps de partage avant ou après les concerts autour d’un repas amoureusement préparé par des bénévoles (on mange très très bien au Crescent ! ).


Mon premier concert au club remonte à février 2019. Je me rappelle l’énergie, l’accueil si chaleureux de l’équipe de bénévoles pour ma toute première soirée, la légèreté et les rires. Mes souvenirs au Crescent sont multiples, chaque soirée reste dans ma mémoire, elles font toute partie des moments que je ne veux pas oublier. Je dirais cependant que la soirée du nouvel an 2020 avec l’élection du plus beau « pull moche » m’a marquée particulièrement, ainsi que le festival de juillet 2019, bien qu’écourté en raison des conditions météo. J’ai trouvé cela fou de faire partie de ce projet !


J’ai vécu difficilement cette dernière année, le Crescent me manque ! Nous avons eu la chance en Juillet 2020 de pouvoir organiser deux soirées avec les musiciens résidents. Retourner au club à ce moment-là après quatre mois sans jazz a été une vraie bouffée d’oxygène. A présent cela fait plus de huit mois que je n’ai pas eu l’occasion de pouvoir retourner là-bas et c’est beaucoup, beaucoup trop long !

Pour terminer, une anecdote, lors de l’une des soirées de Juillet, j’ai demandé à Stéphane Foucher de me prêter ses baguettes pour tester la batterie. Je n’avais jamais eu l’occasion d’en faire et ça a été un super moment, j’ai adoré ! Si un jour j’ai vraiment le temps j’apprendrai peut-être aussi à jouer de cet instrument  !


140 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout